‘’Faux billets’’ de franc CFA : le communiqué attribué à la BCEAO est un fake news

 

La BCEAO a mis en circulation les billets de 5.000 et 1.000 FCFA le 15 décembre 2003/ capture        d’écran

Des messages attribués à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) font croire, à travers les réseaux sociaux que de faux billets de 5.000 et 10.000 francs sont en circulation dans les pays membres. Ce que dément l’institution régionale.Ces messages frauduleux diffusés sur les réseaux sociaux tendant à faire croire à l’existence « de faux numéros de série sur les billets de 10 000 F CFA et 5 000 F CFA » et de différences « sur les dimensions de ces billets », selon un communiqué de l’instance monétaire. Est-ce réellement le cas ?

Par Antoine Sarr (L3)                                      

D’où est partie la rumeur ?

Des informations annonçant la modification de la nouvelle gamme actuelle des billets de banque ont été diffusées sur les réseaux sociaux dont Facebook et Twitter.

Dans ces posts, on peut lire : ‘’instruction n° 003-01-2017 sur les billets de 10.000 et 5.000 F CFA de série A, N, S et T.

La BCEAO porte à la  connaissance des banques, des institutions financières, des commerçants et des populations du Bénin, du Burkina Faso, de la Cote d’Ivoire, de la Guinée-Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo qu’il lui a  été donné de constater la circulation de faux numéros de série sur les billets de 10.000 et 5.000 F CFA de même que les mesures sur la largeur et la longueur de ses billets ne sont plus les mêmes.’’

Capture d’écran/Twitter

Par conséquent, la BCEAO invite les populations des différents pays membres à ne plus accepter les coupures de 10.000 et 5.000 F CFA portant les numéros de série A, N, S et T. Elle vous invite à plus de vigilance.»

Qu’en est-il réellement ?

A travers un communiqué  publié sur son site, la BCEAO a apporté un démenti formel face à cette rumeur.

« La BCEAO dément formellement être à l’origine de ces informations malveillantes et précise qu’elle n’a apporté aucune modification à la gamme actuelle des billets de banque de son émission en circulation qui demeurent valides », indique l’institution financière, dans son communiqué consulté par Ejicom info.

Elle invite par conséquent les populations « à la plus grande vigilance et à ne se référer qu’aux seules voies de communication officielles usuelles de l’institut d’émission’’.

La BCEAO rappelle également que tous ses communiqués sont publiés sur son site internet, ainsi que dans la presse écrite et audiovisuelle.

Que retenir ? On est en présence d’un fake news.

Le communiqué sur la circulation de fausses coupures de 5 000 et 10 000 francs présenté comme celui de la BCEAO est une invention.

L’institution financière régionale a d’ailleurs démenti l’existence des billets et invité les populations à se référer qu’à ses seules voies de communication habituelles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *