Dormir la bouche ouverte : ce que l’on risque

Depuis quelques semaines, plusieurs sites web relaient l’information selon laquelle dormir la bouche ouverte n’est pas bon pour la santé. Qu’en est-il réellement ?

Par Antoine Sarr

Photo d’un bébé en train de dormir la bouche ouverte

L’information selon laquelle dormir la bouche ouverte n’est pas bon pour la santé a resurgi sur plusieurs sites web francophones largement repris sur les réseaux sociaux, au cours du mois de juin 2017.        Est-t-il vrai ? Nous avons examiné cette information.

D’où vient cette déclaration ?

Plusieurs sites d’informations ont relayé cette annonce. Il s’agit, en fait, d’une déclaration dune équipe de  chercheurs de l’Université d’Otago, en Nouvelle-Zélande, dormir la bouche ouverte pourrait être dangereux pour la santé. Dormir la bouche ouverte, en plus d’être assez disgracieux, serait mauvais pour la santé bucco-dentaire. C’est la conclusion d’une étude scientifique publiée dans la revue Journal of Oral Rehabilitation.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont mesuré l’acidité de la bouche de 10 personnes, âgées en moyenne de 25 ans et sans carie dentaire, pendant qu’ils dormaient. Ils ont ainsi pu observer que respirer par la bouche en dormant augmentait le risque d’érosion de l’émail dentaire, car les taux d’acidité présents dans la bouche étaient plus importants. En effet, le niveau de pH était à 6,6 chez les personnes qui respiraient par la bouche, contre à 7,7 chez ceux qui respiraient par le nez.

Chez certains participants, le niveau de pH chutait à 3,6, soit un pH équivalent à celui que des individus ayant bu un soda ou un jus d’orange avant de dormir.

Mais comment expliquer ce phénomène ?

 Selon les auteurs de ces travaux, quand on respire par la bouche, la gorge s’assèche. Or la salive fonctionne comme un film protecteur sur les dents. Elle permettrait ainsi de protéger les dents contre les bactéries, mais aussi contre les substances acides qui attaquent les dents et les gencives.

Sans salive, l’érosion des dents s’accentue, augmentant le risque de décomposition de l’émail à long terme et l’apparition de caries. Les dentistes avaient déjà observé que leurs patients atteints d’asthme ou d’apnée du sommeil, qui respirent par la bouche, avaient plus de pathologies de la bouche que les autres.

Selon le Docteur Claude Bourdillat-Mikol, chirurgien-dentiste, spécialiste qualifié en orthodontie dento-faciale  «une bouche ouverte, c’est le signe d’une respiration par la bouche. L’air n’est pas purifié par les petits cils qui sont dans le nez, il n’est pas non plus réchauffé par les cornets nasaux».

Il a précisé que «c’est donc un air vicié qui entre directement dans les poumons et qui entretient les infections à répétition».

Ce constat est plutôt inquiétant, surtout quand on sait que la stagnation de bactéries dans la plaque dentaire est à l’origine de réactions inflammatoires, qui peuvent conduire à des infections graves, a-t-il ajouté.

Ce problème est fort répandu. Dormir la bouche ouverte concerne en effet plus de la moitié de la population. Elle est due à une déformation nasale dans 20% des cas, et dans 80% des cas à une dysfonction linguale. La langue ne va pas élargir le palais, donc les voies nasales ne s’élargissent pas et gênent le passage de l’air, selon les spécialistes.

Que retenir ? Dormir la bouche ouverte n’est pas bon pour la santé

Des sites d’information ont récemment annoncé que le fait de dormir la bouche ouverte est mauvais pour la santé. Une information largement partagée sur les réseaux sociaux.

Les spécialistes soulignent que l’air qui arrive dans les poumons par la bouche n’est pas filtré, contrairement à celui qui passe par le nez.

De plus, ils précisent que l’ouverture de la bouche, pendant le sommeil asséche les dents et les expose davantage à l’action des bactéries.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *