La réserve d’électricité du Sénégal est-elle supérieure à la consommation du Mali et de la Mauritanie ?

Le secrétaire général de la Sénégalaise de l’électricité (SENELEC), Abdoulaye Dia, a affirmé que le Sénégal a 200 mégawatts de réserve. Une quantité de stock supérieure, selon lui, à la consommation du Mali et qui fait deux fois celle de la Mauritanie.

Par Aliou FAYE

La direction générale de la SENELEC se réjouit d’avoir une quantité d’électricité suffisant jusqu’à même réserver 200 MW

 

«Le Sénégal a 200 mégawatts de réserve. C’est plus que la consommation du Mali, deux fois celle de la Mauritanie », se félicitait Abdoulaye Dia dans une dépêche  de  l’Agence de presse sénégalaise le 22 mai 2017. Cette réserve, disait-il, «attend encore. Elle nous permet, en cas de panne la plus critique, que le client ne soit pas coupé».

M. Dia s’entretenait à Saly (Mbour) avec la presse, en marge d’un atelier de formation organisé par l’Agence nationale pour la promotion des investissements et des grands travaux (APIX).

La consommation du Mali est-elle inférieure à 200 mégawatts ? Qu’en est-il de celle de la Mauritanie jugée deux fois inférieure ? Nous avons examiné les chiffres.

La conversion de mégawatt en kilowattheure ?

Le kilowattheure (kWh) est l’unité de mesure de la consommation d’énergie électrique. 1 kWh correspond à 1 kW consommé pendant une heure si on se fie à des explications fournies par la Société mauritanienne d’électricité (SOMELEC). Le kilowatt (kW) correspond à 1 000 watts , le mégawatt (MW) à 1 million de watts, soit 1 000 Kw. En définitive si 1 kwh équivaut à 1 kw consommé en une heure et que 1 Mw est égal à 1000 kw alors 200 Mw de réserve équivalent à 200 000 kwh. Une fois la conversion effectuée, nous allons évaluer la consommation au Mali et en Mauritanie.

Quelle est la consommation du Mali ?

Selon le portail de données Indexmundi qui rassemble des statistiques sur tous les pays à travers le monde, la consommation énergétique du Mali est estimée à 0,48 milliards de kwh en 2014. Idem pour le site Cia Factbook dans son étude rendue à la même année et qui attribue au Mali une consommation de 1,4 milliards de Kwh.

Tableau de l’évolution de la consommation du Mali

Années Evolution (Milliards de kwh)
2000 0,29
2001 0,41
2002 0,43
2003 0,45
2004 0,45
2005 0,65
2006 0,76
2007 0,38
2008 0,47
2009 0,47
2010 0,48
2011 0,48
2012 0,46
2013 0,48
2014 0,48

Source : CIA World Factbook – Version du 1er Janvier 2015

210 mégawatts, selon un officiel

Dans une interview accordée au quotidien malien Les Echos du 9 avril 2014 et reprise par Maliactu.net, Tiona Mathieu Koné, directeur des relations publiques et communication avait expliqué que « la consommation de pointe du réseau interconnecté d’EDM est de 210 mégawatts. Soit un accroissement de consommation de 16 % ». Il avait ajouté qu’« en cas d’insuffisance les centrales thermiques (énergie produite par combustion) de Darsalam, de Balingué en zone industrielle, de SOPAM viennent en appoint.

Et la consommation de la Mauritanie ?

Comme le Mali, les études datant de 2014 de CIA World Factbook et d’Indexmundi en termes de consommation d’énergie concernent aussi la Mauritanie. Cette dernière a vu sa consommation d’énergie globale s’arrêter à 0,65 milliard de kwh, selon Indexmundi.com. Un chiffre moins élevé selon une étude rendue par le CIA Facbook et qui tourne autour de 800 millions de kwh de consommation.

Tableau de l’évolution de la consommation de la Mauritanie

Années Evolution (milliards kwh)
2000 0,14
2001 0,14
2002 0,14
2003 0,15
2004 0,15
2005 0,18
2006 0,17
2007 0,16
2008 0,38
2009 0,38
2010 0,39
2011 0,39
2012 0,51
2013 0,44
2014 0,65

Source: CIA World Factbook – Version du 1er Janvier 2015

 

Que retenir ? La comparaison du secrétaire général de la SENELEC est erronée

En convertissant le mégawatt en kilowattheure, unité de mesure d’énergie électrique, les 200 MW de réserve avancées par le secrétaire général de la Sénégalaise nationale d’électricité correspondent à 200 000 Mwh.

Ce stock de réserve jugé supérieur à la consommation du Mali et deux fois celle de la Mauritanie est loin des chiffres avancés par CIA Factbook et Indexmundi dans leurs études respectives publiées en 2014.

Par conséquent, la comparaison est erronée.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *