Pratique du métier de journaliste

Le journalisme, nécessite de la curiosité

« Etre journaliste, requiert de l’ambition et de l’audace », estime Adama Gaye, journaliste consultant, lors d’une rencontre tenue le mercredi 12 avril 2013 à l’Ecole Supérieure de Journalisme des Métiers de l’Internet et de la Communication (E-jicom).

La curiosité, condamnée en général  demeure d’après Adama Gaye une vertu dans le journalisme.

«Le journalisme est un métier où la curiosité est une vertu. Le métier  nécessite d’aller en profondeur des faits», dit le journaliste consultant sénégalais.

Ce métier ne consiste ni à  faire plaisir, ni à  faire du tort. Le journaliste doit être audacieux tout en rapportant les faits tels qu’ils sont. «Il faut savoir refuser, savoir dire non pour sauver la profession. Etre résistant face aux tentations pour ne pas y tomber », ajoute-t-il.

Adama Gaye invite aussi ses confrères sénégalais à aller au-delà de la presse locale pour mieux s’enrichir en matière d’informations. «Les journalistes doivent dépasser nos quotidiens. Ils doivent  lire la presse internationale», soutient-il.

Selon lui, la presse sénégalaise qui contribuait aux solutions nationales, fait aujourd’hui parti des problèmes sénégalais. Le journaliste fustige également ses confrères qui  ne donnent pas la parole aux bonnes personnes ressources.

Pour redresser la presse au Sénégal, Adama Gueye pense qu’il faut choisir ce qui est meilleur par rapport à notre culture et à notre réalité. Il faut créer des institutions fortes dans les médias.

 Souleymane Ndiaye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *